Nos éditions en fac-similé

Du temps où les images étaient encore dans les livres…

Les manuscrits richement enluminés font partie du patrimoine culturel de premier ordre et sont la fierté de toute bibliothèque. Ce qui, des siècles durant, a été protégé par des plats de couverture, est pour nous aujourd’hui une source inépuisable d’informations sur les couleurs et la richesse du monde de nos ancêtres. Longtemps avant que la peinture sur tableau atteignît à la primauté parmi les arts, d’audacieuses figurations sont composées dans le format réduit des pages d’un livre, des essais sont faits sur la perspective et le rendu en trois dimensions, des harmonies chromatiques sont affinées en nuances, l’utilisation des différentes sortes d’or et d’argent est perfectionnée.

De l’utilité d’une édition en fac-similé

Les éditions en fac-similé nous permettent l’accès le plus direct aux trésors d’enluminures de toutes les époques du Moyen Âge. Seules ces éditions en fac-similé peuvent être feuilletées sans crainte. C’est là que l’on vit toute la richesse de l’enluminure médiévale, concentrée dans le fac-similé d’un manuscrit. Le chercheur peut comparer des manuscrits qui sont disséminés dans les bibliothèques du monde entier et auxquels lui-même n’a pas accès.

Les fac-similés des Éditions Quaternio Lucerne sont une contribution à la sauvegarde active du patrimoine culturel : elles représentent l’équivalent par excellence d’un original irréparable qui, après reproduction, peut être conservé dans des conditions optimales pour l’avenir. Parallèlement, les éditions en fac-similé sont une garantie pour l’analyse scientifique et donnent un élan important à la recherche. Elles permettent l’accès aux trésors artistiques de l’humanité et leur diffusion.

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer